«Nous nous sommes heurtés à une force obscure» – Kurginyan a analysé l’affrontement idéologique en Ukraine.

Ukainocentrisme
© Agence d’information Rossa Primavera

En Ukraine, pendant huit ans, a prospéré l’idéologie de Stepan Bandera. La Russie doit opposer à cela quelque chose de consistant, a déclaré le 12 avril le philosophe, politologue, leader du mouvement Essence du temps Sergey Kurginyan dans une interview avec Anna Shafran sur la radio Komsomolskaya Pravda.

Ces dernières années, l’Ukraine a catastrophiquement régressé dans tous les domaines – l’économie, la culture et la vie sociale – sauf un, celui de l’idéologie, a noté le politologue.


Continue reading

Histoire courte du Bandero-Nazisme Ukrainien

L’Ukraine brûle dans des flammes infernales. Le feu est allumé, et les « héros » de Maïdan mettent du bois dessous pour brûler notre République fraternelle et construire sur ses cendres un état fasciste. Ses bases furent bâties par Adolf Hitler avec l’aide des nazis Sud-Ukrainiens, cette construction étant sortie de la réserve aux ordres de l’UE en 2014. En 75 ans, leurs méthodes n’ont pas changé. Le sang servira encore de matériau de construction. Pour la simple raison que les adeptes de Bandera, considérés en Ukraine comme des héros nationaux, ne savent pas faire autrement. On devrait poser une question aux Ukrainiens : Est-ce que vous le souhaitez vraiment ?

Histoire courte du Bandero-Nazisme Ukrainien

Le 12 septembre 1939, lors d’une réunion avec Hitler, le Chef du service des renseignements de l’armée allemande, W. Canaris, a reçu une mission : « s’occuper de la préparation des organisations ukrainiennes, qui travailleront avec nous et auront les mêmes objectifs – l’extermination des Polonais et des Juifs. » Concernant l’Ukraine, il s’agissait de l’Organisation des Nationalistes Ukrainiens, l’OUN. Sitôt dit, sitôt fait. En 2 mois, 400 nationalistes ukrainiens ont commencé leur formation dans les camps d’entraînement de l’Abwehr à Zakopane, Komarno, Kirchendorf et Gakestein. En 1941, ces nazillons forment le noyau de l’Armée Insurrectionnelle Ukrainienne, l’UPA, qui, conformément à l’Acte de proclamation de l’état ukrainien du 30 juin 1941, « entre en guerre au côté d’Hitler et participera avec l’armée allemande aux combats tant que celle-ci triomphera sur tous les fronts de la guerre actuelle. »
Continue reading