A Lougansk, un monument a été dédié aux enfants tués

Un mémorial consacré aux enfants morts dans le conflit du Donbass a été présenté le 27 juin à Lougansk par des membres de plusieurs associations, rapporte l’agence RIA Novosti.

Le président de la République populaire de Lougansk, Igor Plotnitski a pris la parole lors de la cérémonie : « Je comprends les parents qui ont perdu leurs enfants. Cependant, il ne s’agit pas seulement de notre compassion et de notre sentiment à leur encontre. Nous disons que c’est un perte commune à nous tous », a-t-il déclaré. Les participants à l’événement ont observé une minute de silence, ont déposé des fleurs au pied du monument et ont lancé 33 ballons blancs dans le ciel.

Le monument de commémoration, créé par le sculpteur Victor Gorbulin et l’architecte Viatcheslav Jenesku, a été inauguré par des membres des organisations Molodaïa Gvardiya (“Jeune Garde”) et Mir Loganshhine (“La Paix à Lugansk”).

Pour rappel, les autorités ukrainiennes ont déclenché en avril 2014 une opération militaire au Donbass. Selon l’information du mouvement “La Paix à Lugansk”, au cours de cette guerre 33 enfants ont été tués sur le territoire de la République populaire de Lougansk (le plus jeune avait 24 jours) ; 47 enfants ont été blessés.

Selon l’estimation de L’ONU, le nombre de victimes du conflit s’élève à environ 10.000 personnes.

Source: Rossa Primavera News Agency

En Ukraine on a à nouveau promis de reconquérir et de “purger” le Donbass

Le conseiller du ministre ukrainien de l’intérieur Zorïan Shkiriak a promis de reprendre le contrôle du Donbass et de le “purger”, rapporte le 15 juin RT.

« Nous ne  manqueront pas de libérer ce territoire et des purges auront lieux.. Il ne faut pas en douter », a dit Shkiriak sur les ondes du Canal 5 ukrainien.

Pour rappel, depuis trois ans, certains hauts responsables et groupes paramilitaires persistent à promettre de reprendre les territoires de-facto perdus, la Crimée et le Donbass. Cependant, ces promesses n’ont jamais pu être réalisées.

 

Source: Rossa Primavera News Agency

La milice populaire de la République populaire de Lugansk (RPL) a repoussé encore une tentative de percée de l’armée ukrainienne

L’armée ukrainienne a été repoussée après sa tentative de percée aux alentours du bourg Zhelobok, rapporte le 7 juin une source rattachée à la milice populaire de RPL à un correspondant de l’agence de presse Rossa Primavera.
A 16.00 l’armée ukrainienne a fait une tentative de percée, mais elle a subi des pertes jusqu’à dix hommes et s’est retirée. A présent, le bourg est contrôlé par la milice populaire de RPL les hostilités ont cessé.
Le même jour, des services du Ministère des situations d’urgence et les forces de la milice de RPL ont commencé à préparer l’évacuation des enfants de la zone de la ville de Kirovsk qui s’est retrouvé sous le feu de l’armée ukrainienne, rapporte le 7 juin l’agent de la milice populaire Andrey Marotchko à l’agence TASS.
D’après Marotchko, l’évacuation se prépare également dans les communes de Golubovskoe, Berezovskoe et Donetsky qui sont à proximité de la zone de combats intensifs ».
Le directeur adjoint de l’administration de la République Oleg Tchernousov a demandé aux pouvoirs locaux de faire le maximum pour aider la population à réparer les dégâts causés par les bombardements et à restaurer les infrastructures.
Au cours de la tentative de percée, les bombardements de l’armée ukrainienne ont gravement touché les communes de Kirovsk, Donetsky, Stakhanov, Frunze, Zhelobok. Selon la milice populaire de la République, l’attaque a commencé le 7 juin à 6h20 depuis les localités Novotoshkovskoe et Krimskoe. Les attaquants ont utilisé l’artillerie lourde (calibres de 152 et de 122 mm) ainsi que des véhicules blindés. 27 maisons ont été détruites et un citoyen est mort. Plus tard, à 9h10, deux détachements de l’armée ukrainienne se sont avancés vers le bourg Zhelobok où ils ont été stoppés par la milice populaire. Les forces de la milice ont également abattu un drone qui coordonnait le feu de l’artillerie ukrainienne.

 

Source: Rossa Primavera News Agency

Des crimes perpétrés par les forces ukrainiennes de sécurité sont rapportés en République populaire de Donetsk

Le 21 mai 2017 à Donetsk, des participants de l’organisation « Forum du sauvetage de Marioupol » ont dénoncé les crimes commis par les forces armées ukrainiennes.

Le forum de citoyens de Marioupol c’est déroulé dans le complexe hôtelier «Shakhtar Plaza» (République Populaire de Donetsk). Les participants ont rapporté les crimes commis par des membres de l’armée et des bataillons nationalistes ukrainiens contre la population pacifique. Contine reading

L’anniversaire de “Vendredi”

Le 11 mai c’est le jour de naissance de notre camarade Evgeni Krasnoshein, son nom de code était “Vendredi”

Evgeni a été grièvement blessé le 17 janvier 2015 au cours d’un combat pour la défense de  “Trioshka”. Malgré la blessure, il n’a pas quitté la position et a continué jusqu’au bout à commander son groupe. Aujourd’hui il aurait célébré son 30ème anniversaire. Durant toute sa courte vie il a été pour nous un exemple d’un authentique et fidèle camarade, homme, guerrier, commandant. Il s’est consumé en éclairant le chemin aux autres. Cette flamme ne s’éteindra jamais dans nos coeurs. Gloire éternelle à un héros!

Source: “Essence of Time” unit in Donbass

Interview de Laurent Brayard, journaliste français travaillant à Donetsk. Enregistré en février 2016 par une équipe de EOT Donbass.

Bonjour, présentez-vous s’il vous plait. Et voici notre première question : pour un journaliste français, votre activité, votre engagement à Donbass, votre position de citoyen, semblent très atypiques. Pourquoi avez-vous choisi une telle voie ?

Je m’appelle Laurent Brayard, je suis journaliste Français, originaire de bourgogne, et j’ai 43 ans. Je suis également écrivain et historien. J’ai déménagé en Russie en 2010, après de nombreux voyages en 2009. Depuis cette époque mon parcours a marqué mon existence. J’ai étudié la langue puisque je ne parlais pas Russe. Et je suis tombé amoureux de la Russie, de sa culture, sa littérature, et bien sûr des Russes. J’ai travaillé pour la Voix de la Russie, un média public, et je suis devenu journaliste. J’ai tout appris sur le tas, je suis un autodidacte.

Dans le Donbass j’ai eu un choc énorme. En tant que Français, en tant que petit-fils de résistant, je ne voyais plus d’autre suite que de venir dans le Donbass pour faire mon travail. Et comme il n’était pas fait par les journalistes français, je me suis dit que si moi je ne le faisais pas, je ne pourrais plus jamais me regarder en face dans une glace. Donc j’ai décidé de venir ici dans le Donbass pour vivre avec les habitants et avec les soldats, et pour montrer la vérité.

Connaissant bien le monde russe, j’ai pris sa défense et j’ai commencé à écrire. Au début c’était un blog. Ensuite, j’ai écrit un livre qui s’appelle « Ukraine au royaume de la désinformation » (édition Tatamis). Et, j’ai écrit pour des médias locaux : Novorussia vision, puis Novorossia Today et, maintenant, « DONi » (Donbass News Agency). Contine reading

Aidons Electric à se rétablir!

Artem (Eletric) est un de ces civils qui après avoir vu les crimes des nazis ukrainiens à Donbass, a rejoint la résistance et est devenu sapeur. Lors de la neutralisation de mines posées par les punisseurs de la junte, dont les civils sont souvent les victimes, la mine a explosé et il a perdu une jambe. Il a besoin d’une prothèse après quoi il va retourner à son bataillon et continuer à déminer la terre de Donbass pour sauver des vies.

Aidons Electric à se rétablir !

Pay Pal:  russell.texas.bentley@gmail.com «pour ELECTRIC»


Bon rétablissement, Eléctrik ! par EOTfr