A Lougansk, un monument a été dédié aux enfants tués

Un mémorial consacré aux enfants morts dans le conflit du Donbass a été présenté le 27 juin à Lougansk par des membres de plusieurs associations, rapporte l’agence RIA Novosti.

Le président de la République populaire de Lougansk, Igor Plotnitski a pris la parole lors de la cérémonie : « Je comprends les parents qui ont perdu leurs enfants. Cependant, il ne s’agit pas seulement de notre compassion et de notre sentiment à leur encontre. Nous disons que c’est un perte commune à nous tous », a-t-il déclaré. Les participants à l’événement ont observé une minute de silence, ont déposé des fleurs au pied du monument et ont lancé 33 ballons blancs dans le ciel.

Le monument de commémoration, créé par le sculpteur Victor Gorbulin et l’architecte Viatcheslav Jenesku, a été inauguré par des membres des organisations Molodaïa Gvardiya (“Jeune Garde”) et Mir Loganshhine (“La Paix à Lugansk”).

Pour rappel, les autorités ukrainiennes ont déclenché en avril 2014 une opération militaire au Donbass. Selon l’information du mouvement “La Paix à Lugansk”, au cours de cette guerre 33 enfants ont été tués sur le territoire de la République populaire de Lougansk (le plus jeune avait 24 jours) ; 47 enfants ont été blessés.

Selon l’estimation de L’ONU, le nombre de victimes du conflit s’élève à environ 10.000 personnes.

Source: Rossa Primavera News Agency

En Ukraine on a à nouveau promis de reconquérir et de “purger” le Donbass

Le conseiller du ministre ukrainien de l’intérieur Zorïan Shkiriak a promis de reprendre le contrôle du Donbass et de le “purger”, rapporte le 15 juin RT.

« Nous ne  manqueront pas de libérer ce territoire et des purges auront lieux.. Il ne faut pas en douter », a dit Shkiriak sur les ondes du Canal 5 ukrainien.

Pour rappel, depuis trois ans, certains hauts responsables et groupes paramilitaires persistent à promettre de reprendre les territoires de-facto perdus, la Crimée et le Donbass. Cependant, ces promesses n’ont jamais pu être réalisées.

 

Source: Rossa Primavera News Agency

L’UE s’inquiète du sort des manifestants arrêtés

Le Service européen pour l’action extérieure a appelé à respecter les droits de l’homme et à libérer les manifestants arrêtés en Russie, rapporte le 13 juin l’agence Interfax.

Du point de vue de Bruxelles, les citoyens de la Russie, en manifestant, réalisent leurs droits. «Ces droits fondamentaux sont fixés par la Constitution russe et nous espérons qu’ils seront respectés et non pas bafoués»,  lit-on dans le communiqué.
Continue reading

La milice populaire de la République populaire de Lugansk (RPL) a repoussé encore une tentative de percée de l’armée ukrainienne

L’armée ukrainienne a été repoussée après sa tentative de percée aux alentours du bourg Zhelobok, rapporte le 7 juin une source rattachée à la milice populaire de RPL à un correspondant de l’agence de presse Rossa Primavera.
A 16.00 l’armée ukrainienne a fait une tentative de percée, mais elle a subi des pertes jusqu’à dix hommes et s’est retirée. A présent, le bourg est contrôlé par la milice populaire de RPL les hostilités ont cessé.
Le même jour, des services du Ministère des situations d’urgence et les forces de la milice de RPL ont commencé à préparer l’évacuation des enfants de la zone de la ville de Kirovsk qui s’est retrouvé sous le feu de l’armée ukrainienne, rapporte le 7 juin l’agent de la milice populaire Andrey Marotchko à l’agence TASS.
D’après Marotchko, l’évacuation se prépare également dans les communes de Golubovskoe, Berezovskoe et Donetsky qui sont à proximité de la zone de combats intensifs ».
Le directeur adjoint de l’administration de la République Oleg Tchernousov a demandé aux pouvoirs locaux de faire le maximum pour aider la population à réparer les dégâts causés par les bombardements et à restaurer les infrastructures.
Au cours de la tentative de percée, les bombardements de l’armée ukrainienne ont gravement touché les communes de Kirovsk, Donetsky, Stakhanov, Frunze, Zhelobok. Selon la milice populaire de la République, l’attaque a commencé le 7 juin à 6h20 depuis les localités Novotoshkovskoe et Krimskoe. Les attaquants ont utilisé l’artillerie lourde (calibres de 152 et de 122 mm) ainsi que des véhicules blindés. 27 maisons ont été détruites et un citoyen est mort. Plus tard, à 9h10, deux détachements de l’armée ukrainienne se sont avancés vers le bourg Zhelobok où ils ont été stoppés par la milice populaire. Les forces de la milice ont également abattu un drone qui coordonnait le feu de l’artillerie ukrainienne.

 

Source: Rossa Primavera News Agency

Le Qatar accusé de violation des principes de la solidarité sunnite

« Le Qatar a violé les principes de la solidarité sunnite, ce qui a provoqué la rupture de ses relations avec certains pays arabes », – a déclaré  l’orientaliste Maria Podkopaeva le 5 juin dans son commentaire pour l’agence d’information Rossa Primavera.

« La fermeté et l’unanimité avec lesquelles des pays arabes ont exprimé leur indignation extrême par rapport à la politique du Qatar au Moyen-Orient sont très significatives. Ce qui est étonnant c’est que cette explosion ne s’est produite  que maintenant. Et ce n’est pas seulement  l’intention du Qatar de  collaborer avec l’Iran qui en est la cause. Le rapprochement avec l’Iran n’a été que la dernière goutte qui a fait déborder le vase. »,- a dit l’orientaliste.

Maria Podkopaeva a souligné que les pays les plus touchés par le “printemps arabe” se sont prononcés contre le Qatar.

« Parmi les leaders de l’indignation contre le Qatar on compte l’Egypte, l’Arabie Saoudite et la Libye. Les pays arabes savent bien que le Qatar a en grande partie financé  le dernier cycle de la radicalisation islamique. En effet, c’est la combinaison des conceptions politiques des États-Unis et du financement qatari qui a  provoqué le phénomène connu sous le nom du printemps arabe, qui s’est soldé par plusieurs catastrophes politiques au Moyen-Orient. L’Egypte et la Libye ont été les premières victimes de ce processus. Quant à l’Arabie Saoudite, qui patronnait les moudjahidines islamiques pendant des décennies, elle a ses propres comptes  contre le Qatar. L’Etat islamique, né à l’aube du printemps arabe, a clairement ôté à l’Arabie Saoudite son autorité spirituelle en matière de djihadisme mondial. En outre, il a désigné ce pays comme l’ennemi à détruire malgré le fait que la Monarchie Saoudite ait depuis longtemps été un des grands soutiens de  l’islamisme.

D’après l’expert, la lutte contre l’État islamique a considérablement aggravé les discordes entre les sunnites et les chiites. Dans ce contexte, la violation du principe de la solidarité sunnite de la part du Qatar, ses démarches au profit de la politique de l’Iran au Bahreïn, ont fini par excéder  le monde arabe.

« L’exacerbation des contradictions entre les sunnites et les chiites a également mis en péril l’existence de la République du Yémen. C’est pourquoi le Yémen est un membre important du groupe qui accuse le Qatar. Le Qatar depuis longtemps menait une politique qui obligeait les pays arabes à faire des sacrifices importants sur l’autel de la solidarité sunnite. Alors qu’à  présent il a lui-même violé les principes de cette solidarité en provoquant une indignation justifiée », – a déclaré Maria Podkopaeva.

Pour rappel, les ministères des Affaires étrangères du Bahreïn, de l’Arabie Saoudite, de l’Egypte, des Emirats Arabes Unis ont annoncé presque simultanément la rupture des relations diplomatiques avec le Qatar en raison de l’ingérence  du Qatar dans les affaires intérieures des États de la région ainsi qu’en raison de son soutien au terrorisme et de ses agissements pour la propagation du chaos au royaume du Bahreïn. Ces quatre pays, ont été suivis par le Yémen, la Libye et la République des Maldives qui ont également rompu les relations diplomatiques avec le Qatar.

 

Source: Rossa Primavera News Agency

Des crimes perpétrés par les forces ukrainiennes de sécurité sont rapportés en République populaire de Donetsk

Le 21 mai 2017 à Donetsk, des participants de l’organisation « Forum du sauvetage de Marioupol » ont dénoncé les crimes commis par les forces armées ukrainiennes.

Le forum de citoyens de Marioupol c’est déroulé dans le complexe hôtelier «Shakhtar Plaza» (République Populaire de Donetsk). Les participants ont rapporté les crimes commis par des membres de l’armée et des bataillons nationalistes ukrainiens contre la population pacifique.
Continue reading

Les félicitations de la part des militaires de la République Populaire de Donetsk pour le Jour de la Victoire

Aujourd’hui, en RPD a lieu une parade militaire en l’honneur du 72ème anniversaire de la Grande Victoire sur le fascisme. Les militaires du détachement “Essence du Temps” au Donbass, les combattants internationaux et les vétérans de la Grande Guerre Patriotique félicitent à tous cette fête sublime.

Continue reading

Des manifestants ont été forcés de quitter le Champ Koulikovo à Odessa.

La police a interdit l’accès au Champ Koulikovo à des personnes qui s’y sont rendues en vue d’honorer la mémoire des victimes du massacre du 2 mai 2014, rapporte l’agence RIA Novosti. Selon la police ukrainienne, cette démarche a été motivée par des informations  indiquant que le Champ serait miné.

En ce 2 mai, des citoyens d’Odessa se rendent depuis le matin à la Maison des Syndicats dans le but d’honorer la mémoire des victimes du massacre qui a eu lieu le 2 mai 2014 à Odessa.
Continue reading