Conférence à Moscou : Ukrainité en tant que construction artificielle

A Moscou, le 11-12 octobre 2017, le mouvement « Essence du temps » et la fondation internationale « Centre créatif expérimental » (ЭТЦ, Экспериментальный творческий центр) ont organisé une conférence scientifico-pratique « Ukrainité en tant que construction artificielle : qui et à quelle fin l’a échafaudée ». Continue reading

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on VKEmail this to someonePrint this page

A Lougansk, un monument a été dédié aux enfants tués

Un mémorial consacré aux enfants morts dans le conflit du Donbass a été présenté le 27 juin à Lougansk par des membres de plusieurs associations, rapporte l’agence RIA Novosti.

Le président de la République populaire de Lougansk, Igor Plotnitski a pris la parole lors de la cérémonie : « Je comprends les parents qui ont perdu leurs enfants. Cependant, il ne s’agit pas seulement de notre compassion et de notre sentiment à leur encontre. Nous disons que c’est un perte commune à nous tous », a-t-il déclaré. Les participants à l’événement ont observé une minute de silence, ont déposé des fleurs au pied du monument et ont lancé 33 ballons blancs dans le ciel.

Le monument de commémoration, créé par le sculpteur Victor Gorbulin et l’architecte Viatcheslav Jenesku, a été inauguré par des membres des organisations Molodaïa Gvardiya (“Jeune Garde”) et Mir Loganshhine (“La Paix à Lugansk”).

Pour rappel, les autorités ukrainiennes ont déclenché en avril 2014 une opération militaire au Donbass. Selon l’information du mouvement “La Paix à Lugansk”, au cours de cette guerre 33 enfants ont été tués sur le territoire de la République populaire de Lougansk (le plus jeune avait 24 jours) ; 47 enfants ont été blessés.

Selon l’estimation de L’ONU, le nombre de victimes du conflit s’élève à environ 10.000 personnes.

Source: Rossa Primavera News Agency

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on VKEmail this to someonePrint this page

En Ukraine on a à nouveau promis de reconquérir et de “purger” le Donbass

Le conseiller du ministre ukrainien de l’intérieur Zorïan Shkiriak a promis de reprendre le contrôle du Donbass et de le “purger”, rapporte le 15 juin RT.

« Nous ne  manqueront pas de libérer ce territoire et des purges auront lieux.. Il ne faut pas en douter », a dit Shkiriak sur les ondes du Canal 5 ukrainien.

Pour rappel, depuis trois ans, certains hauts responsables et groupes paramilitaires persistent à promettre de reprendre les territoires de-facto perdus, la Crimée et le Donbass. Cependant, ces promesses n’ont jamais pu être réalisées.

 

Source: Rossa Primavera News Agency

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on VKEmail this to someonePrint this page

Des crimes perpétrés par les forces ukrainiennes de sécurité sont rapportés en République populaire de Donetsk

Le 21 mai 2017 à Donetsk, des participants de l’organisation « Forum du sauvetage de Marioupol » ont dénoncé les crimes commis par les forces armées ukrainiennes.

Le forum de citoyens de Marioupol c’est déroulé dans le complexe hôtelier «Shakhtar Plaza» (République Populaire de Donetsk). Les participants ont rapporté les crimes commis par des membres de l’armée et des bataillons nationalistes ukrainiens contre la population pacifique. Continue reading

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on VKEmail this to someonePrint this page

Les félicitations de la part des militaires de la République Populaire de Donetsk pour le Jour de la Victoire

Aujourd’hui, en RPD a lieu une parade militaire en l’honneur du 72ème anniversaire de la Grande Victoire sur le fascisme. Les militaires du détachement “Essence du Temps” au Donbass, les combattants internationaux et les vétérans de la Grande Guerre Patriotique félicitent à tous cette fête sublime.
Continue reading

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on VKEmail this to someonePrint this page

L’action internationale dédiée à la mémoire des victimes des événements du 2 mai a eu lieu à Odessa

11.04.2017, Ukraine.

Aujourd’hui, des manifestations contre les répressions perpétrées par le pouvoir de Kiev à Odessa se sont tenues dans de nombreux pays à travers le monde devant les ambassades et les consulats ukrainiens, a déclaré le coordinateur du projet américain « Campagne de solidarité avec Odessa » Fil Vailléto au cours d’une rencontre avec les journalistes devant l’ambassade de l’Ukraine aux États-Unis, informe TASS. Continue reading

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on VKEmail this to someonePrint this page

Interview de Laurent Brayard, journaliste français travaillant à Donetsk. Enregistré en février 2016 par une équipe de EOT Donbass.

Bonjour, présentez-vous s’il vous plait. Et voici notre première question : pour un journaliste français, votre activité, votre engagement à Donbass, votre position de citoyen, semblent très atypiques. Pourquoi avez-vous choisi une telle voie ?

Je m’appelle Laurent Brayard, je suis journaliste Français, originaire de bourgogne, et j’ai 43 ans. Je suis également écrivain et historien. J’ai déménagé en Russie en 2010, après de nombreux voyages en 2009. Depuis cette époque mon parcours a marqué mon existence. J’ai étudié la langue puisque je ne parlais pas Russe. Et je suis tombé amoureux de la Russie, de sa culture, sa littérature, et bien sûr des Russes. J’ai travaillé pour la Voix de la Russie, un média public, et je suis devenu journaliste. J’ai tout appris sur le tas, je suis un autodidacte.

Dans le Donbass j’ai eu un choc énorme. En tant que Français, en tant que petit-fils de résistant, je ne voyais plus d’autre suite que de venir dans le Donbass pour faire mon travail. Et comme il n’était pas fait par les journalistes français, je me suis dit que si moi je ne le faisais pas, je ne pourrais plus jamais me regarder en face dans une glace. Donc j’ai décidé de venir ici dans le Donbass pour vivre avec les habitants et avec les soldats, et pour montrer la vérité.

Connaissant bien le monde russe, j’ai pris sa défense et j’ai commencé à écrire. Au début c’était un blog. Ensuite, j’ai écrit un livre qui s’appelle « Ukraine au royaume de la désinformation » (édition Tatamis). Et, j’ai écrit pour des médias locaux : Novorussia vision, puis Novorossia Today et, maintenant, « DONi » (Donbass News Agency). Continue reading

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on VKEmail this to someonePrint this page