Célébration du centenaire de la Révolution d’octobre organisée par le mouvement « Essence du temps »

A Moscou, le 5-7 novembre 2017, le mouvement Essence du temps a organisé une série d’événements consacrés au centenaire de la Grande révolution d’octobre.

La journée du 5 novembre, a été dédiée au travail du club politique « Sophia ». Le thème de la session était « Le capitalisme a-t-il une alternative de gauche? »

A la discussion ont participé entre autres des personnalités comme Giulietto Chiesa – ancien député du Parlement européen et président de l’association politique « Alternative », Tatjana Ždanoka – députée du Parlement européen et co-présidente du parti « Union russe de Lettonie », Dimitris Constantakopoulos – rédacteur en chef de la revue grecque « Epikaira », Dmitry Rempel – le président du parti allemand « Die Einheit », Roberto Quaglia – écrivain, membre de l’association « Alternative ».

Le 6 novembre, s’est tenue une conférence « Révolution d’octobre : mythes et réalité ». C’était l’événement conclusif du cycle de sept conférences historiques organisées par Essence du temps en 2017 dans différentes villes de Russie : Ekaterinbourg, Saint-Pétersbourg, Rostov-sur-le-Don, Samara, Tomsk, Briansk. Ces conférences ont abordé des questions épineuses liées à la Révolution de 1917. L’objectif des communications était le démantèlement des mythes mensongers qui falsifient l’histoire et le sens de cet évènement majeur du XXe siècle. Le travail présenté était fondé sur des documents authentiques, des recherches d’historiens russes et étrangers, des témoignages de personnalités du mouvement Blanc, des mémoires de diplomates et militaires étrangers.

La conférence de Moscou a été saluée par Annie Lacroix-Riz – professeur émérite d’histoire contemporaine de l’Université Paris Diderot.

Les participants ont abordé de nombreuses questions dont :

― Les traités de Brest-Litovsk: accords criminels ou issue politique salutaire ?

― Lénine était-il un agent de l’Allemagne ?

― Le combat des Blancs : pour l’unité de la Russie ou pour son démembrement ?

― Les bolcheviques ont-ils inventé les camps de concentration ?

― Des centaines de millions de victimes : mythe ou réalité ?

etc.

Les matériaux des conférences seront publiés sous forme de « Cahiers historiques » recueil collectif créé à cette occasion (le premier volume est déjà imprimé).

Enfin, le 7 novembre, s’est tenu un congrès solennel du mouvement, qui a réuni 1200 participants.

Le président de l’association « Alternative », Giulietto Chiesa, en s’adressant à l’assemblée a déclaré : « En 1991, lors de la contre-révolution, il y avait encore des forces en Italie capables de se défendre. Mais la chute de l’URSS a tout détruit. Pendant 25 ans, non seulement le prolétariat, difficile à trouver aujourd’hui, mais toute la population a suivi le chemin de la régression. C’était une gigantesque débâcle de la société civile. (…) En Europe il y a actuellement des gens qui ont perdu leur parti et qui se sont retrouvés abandonnés et sans défense. Il est nécessaire de les unir et de les organiser en se fondant sur l’idée de l’internationalisme. Nous avons besoin d’une force capable de le faire. (…) Aujourd’hui, j’ai vu une telle force. J’ai vu cette force ce soir. »

Dans son discours de clôture, le leader du mouvement Essence du temps Sergueï Kurginyan a rappelé un des derniers poèmes de Byron :

Quand les morts ont été réveillés –– dormirais-je ?

Partout, guerre aux tyrans : –– vais-je, moi, m’incliner ?

Pourquoi, quand la récolte a mûri –– tarderais-je ?

L’épine, dans mon lit –– me force à me tourner ––

Chaque jour la trompette à mes oreilles sonne ––

Son écho dans mon cœur…

« Le sommeil des morts n’a-t-ils pas été dérangé ? – a-t-il poursuivi – du Jeune Fidel, de Che Guevara, de tous ceux qui ont lutté pour la cause commune. Pouvons-nous maintenant dormir ? Le monde n’est-il pas écrasé par les tyrans? Allons-nous nous incliner ?

(…) l’avenir de la Russie et du même coup de l’humanité toute entière dépendra de la quantité de forces que sauront mobiliser ceux qui sont présents dans cette salle ! »

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on VKEmail this to someonePrint this page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website

14 − douze =

Loading Facebook Comments ...