Interview avec un commandant de l’ « Armée syrienne libre », un des représentants de l’opposition « modérée »

Aujourd’hui les négociations sur la paix en Syrie, sous l’égide de l’ONU, sont reportées en raison d’absence de l’accord au sujet de représentants de l’opposition, parmi lesquels les pays d’Occident souhaiteraient voir des chefs de groupes décidément terroristes. Ce reportage, contenant une interview avec un des principaux représentants de l’opposition « modérée », en dit long sur le caractère « modéré » de ces groupes et sur leurs rapports avec Daesh. Reportage de Marat Saitchenko et Semion Pegov dans l’émission « Correspondant spécial » du 11.11.2015

Sous-titrage EdT

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on VKEmail this to someonePrint this page
Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website

trois × 5 =